J’ai décidé de parler un peu de la façon dont je fonctionne à présent et des circonstances qui ont fait que. Oui ça fait machine lol. Mais c’est parce que c’est un peu le cas en fait… ^^”

Depuis plusieurs mois, je souffrais de l’hésitation de l’homme que j’aimais entre moi et sa nouvelle copine.
Cela faisait environ un an que je partageais ma vie avec lui mais de façon plutôt libre. En février dernier, il m’a annoncé qu’une de ses collègues de son nouveau boulot lui avait fait un rentre dedans monstre et plutôt explicite. Il m’a baladé pendant 3 ou 4 mois en disant qu’il hésitait et plein d’autres banalités. Mais petit à petit, je n’avais plus droit à rien… Même plus à ses lèvres que j’avais moi même descellé… Il n’avait juste pas les couilles de me dire de partir et à la place, il était odieux et me faisait horriblement souffrir…

J’ai donc choisi pour lui, je suis partie.
Je n’avais plus de larmes à verser, je les avais déjà pleuré en février accompagnées de ma descente aux enfers. je suis surtout partie avec de la colère et de la tristesse d’avoir été traitée comme ça. Comme un bagage dont on essaie de se débarrasser en gros…

Heureusement mes amis m’ont beaucoup aidé à supporter tout ça. Et j’ai fini par faire mon deuil. Je lui ai même écrit une lettre pour lui dire tout ce que j’avais dans la tête et je la lui ai envoyé. Je savais très bien qu’il ne me contacterai pas le premier. Il m’a néanmoins répondu être ravi d’avoir de mes nouvelles, que je restais sa confidente, qu’il ne voulait pas qu’on perde le contact.

Et finalement, il est venu passer 2 jours chez moi. Cela s’est bien passé. On a parlé de tout et de rien. Pas forcément d’explications de sa part. Soit. Je n’en ai pas demandé. S’il ne voulait pas m’en parler c’est son problème.

Plus tard, j’ai fais un rêve très perturbant.
Ceux qui me connaisse un tant soit peu savent que j’attache pas mal d’importance aux différents signes que je décèle dans mes rêves et autre. Déjà j’avais tiré les cartes sur cette relation et elles avaient été très explicites : une relation bien, puis houleuse, remplie d’obstacles et qui finit mal même si je me battais comme une lionne.
Enfin bon, dans ce rêve, je le voyais (entre autres) insinuer qu’il aurait préféré ne pas m’avoir rencontré et qu’il me cachait quelque chose depuis longtemps. Mais à chaque fois qu’il essayait de me le dire, on était coupé et je me suis finalement réveillée sans savoir ce que c’était.
J’en étais tellement bouleversée que je lui ai envoyé un message aussitôt (à 3h du mat). Il m’a répondu le lendemain en disant qu’il ne me cachait rien et qu’il promettait de me le dire si jamais il y avait quelque chose d’important.

Le lendemain, je reçois une notification facebook sur une photo que j’avais commenté sur son profil. C’était une photo sur laquelle il y avait tous ses tigres en peluche et au milieu, un hérisson en peluche. J’avais simplement fait de l’humour sur le fait qu’il faisait tâche au milieu, qu’il fallait que Tigrou (le plus gros tigre) le mange.
Et là, sa copine commente : le hérisson est à elle, c’est un cadeau de la mère de son cher et tendre et s’il est là, c’est qu’ils emménagent ensemble. Et puis, le dernier petit tigre c’est un cadeau de elle à son chaton.

Bon… vous vouliez que je réagisse comment ? CHOC ! Non mais sérieux, c’est ça ne rien me cacher ?
En 3 mois, mon premier ressenti. Ca m’a fait bizarre.
Premier ? Et oui, depuis que je l’ai quitté, je n’ai plus ni émotion, ni ressenti, ni manque, ni joie, ni tristesse, ni envie… Je ne sais même plus si et quand j’ai faim ou soif. ._. Enfin voilà, je suis en mode marche automatique. Je me connais, c’est mon système de survie. Mais j’avoue être impressionnée sur le fait qu’il se soit bloqué sur cette fonction.
Ce n’est pas si désagréable qu’il n’y parait en fait. Je fonctionne désormais sous forme de “pulsions” dira-t-on. J’ai des émotions, envies et autres mais c’est très éphémère en fait. Et puis, je ne les comprends pas forcément. ^^” Ca tend à disparaitre en quelques heures, voir quelques minutes des fois. On s’y fait.

Quoi qu’il en soit, suite de l’histoire.
J’ai eu donc un choc. Mais en y réfléchissant, je me suis dit que j’apprenais plus de choses sur sa relation sur facebook que par sa bouche à lui. Bah quand il s’est mit officiellement avec elle, c’est sur facebook que je l’ai appris. Et lui de me dire que non c’était pas sérieux, c’était histoire de. –_-“
Enfin bon, on a échangé quelques textos. Apparemment, il ne se trouve aucun tort. C’est moi qui n’aurait pas du provoquer sur son mur. Et le fait que j’aurai tout donné pour lui n’a pas de valeur à ses yeux.
Je lui ai donc dis de m’oublier. Une grande décision pour moi. Mais je ne peux plus supporter ce manège.

Je vais quand même décortiquer un peu pourquoi ce commentaire m’a autant touché.
Tout d’abord, le ton agressif et sans humour de mademoiselle. Et puis rajoutons aussi que je l’apprenne sur facebook par sa bouche à elle.
Ensuite dans les détails, voilà.
1 – Je le connais depuis 5 ans et j’ai toujours été obligé de me cacher. Je n’ai rencontré ses amis qu’assez tard et je n’ai jamais eu le privilège de pouvoir rencontrer sa famille. Même en tant qu’amie je n’en avais pas le droit.
Elle, c’est sa copine depuis février et elle a déjà les faveurs de ses parents.
2 – Il n’a pas arrêté de me pousser pour que je sorte la tête de l’eau. Et que je devais bouger de ma région, et que je devais trouver un boulot et ci et là. J’ai failli tout abandonner pour lui, pour le rejoindre.
Elle, c’est sa copine depuis février et elle emménage avec lui. (Au passage, il ne m’avait même rien dit alors que je lui avais proposé de passer quelques jours chez lui pour le LDOLL en fin d’année. Genre j’allais pas m’en apercevoir ? <_<)
3 - “Chaton” est le surnom que seule moi avait le droit de lui donner. C’était une dénomination importante qui s’inscrivait dans une relation particulière et intime liée uniquement à lui et moi. Il m’avait promis que personne d’autre ne l’appellerait comme ça. Encore de belles paroles…
Voilà pourquoi tout ça m’a autant touché.

Enfin voilà. Voilà pourquoi je suis à présent plus machine qu’humaine. Il ‘m'avait volé mon cœur et mon âme. A présent, il a tout détruit d’humain en moi.
Encore une fois, on s’en accommode. Je ne le vis pas si mal en fait. Vue que je ne le peux pas lol.

Enfin bon. Mes amis m’ont encore une fois beaucoup aidé. Et j’ai relativisé. Je me suis aperçu que mon Chaton à moi, je l’avais déjà perdu il y a plusieurs mois de ça.
Mon amour pour lui sera toujours là. Mais pour mon Chaton uniquement. Pas pour ce qu’il est devenu. En d’autres mots, une couille molle, lâche, salaud, soumis à sa bonne femme, n’attachant que peu de valeur à l’amitié de ses vrais amis.
L’homme que je côtoyais, que j’aimais, qui m’appartenait et dont j’étais la maîtresse n’existe plus.

J’aime néanmoins à croire qu’il est là, quelque part, bien caché. Un jour s’il recouvre la raison on pourra peut-être se reparler. Mais seulement s’il se réveille du rêve dans lequel il s’est enfoncé.
En attendant, je ne veux plus avoir affaire à ce qu’il est devenu.

Comme m’a dit un ami “tu t’es libéré de ton poids, tu vas pouvoir avancer”. Une autre m’a dit “oublie le et avance, tu vaux mieux que ça”. Et dire qu’il critiquait la plupart de mes amis. Je ris un peu en pensant que même ses amies à lui trouvent son attitude déplorable.

Enfin bref ! Une page se tourne.
Désolé d’avoir pondu ce pavé. Mais il fallait que je sorte tout ça de ma tête. Et puis, comme ça, on arrêtera de me demander ce qui me perturbe. ^^” Vous savez tout à présent !
On verra bien ce que la vie me réserve à présent.